Histoire

1896 : Johann Abt fonde un atelier de forgeron à Kempten

1950 : Son petit-fils fait sa première course sur la piste en herbe de Kempten, suivie par plus de 300 victoires en sport automobile.

1967 : La préparation ABT est fondée. Avec la firme Abarth, Johann Abt connait sa réussite en courses de côte.

1978 : VW lance la Golf. ABT sera l'un des leaders en préparation de voitures. Double victoire ABT avec l'équipe au "Trophée de l'Avenir" Touring Car Series.

1980 : L'optimisation moteur voit la lumière du jour et se perfectionne par les spécialistes de l'entreprise ABT. Premiers succès en Formula Racing.

1991-1992 : Christian et Hans-Jürgen Abt gèrent la société. En 1991, Christian évolue et devient un pilote victorieux en 1991. Il remporte le titre de Formule Junior. En 1992, il devient champion en Formule 3 (B) et champion en STW en 1999.

1999 : Après le retrait de la marque Audi en STW, ABT Sportsline prend le contrôle du championnat. Du très grand succès avec neuf victoires sur dix courses, que ce soit Christian Abt ou son coéquipier Kris Nissen, qui leurs permettent de monter sur le podium, quelque fois ensemble. La saison est dominée par une lutte acharnée entre Christian Abt et le pilote Uwe Alzen de chez Opel. Le champion est alors un grand méritant qui est Christian Abt, qui enregistre le plus grand nombre de victoires à ce jour dans l'histoire de l'entreprise.

2000 : L'équipe d'ABT Sportsline arrive en DTM en tant que Team privée, devenant une belle aventure pour ABT dans le sport automobile. Elle conçoit en interne et construit l'Audi TT-R ABT. L'entreprise se développe constamment année après année : ABT Sportsline GmbH emploie environ 200 personnes et est représentée dans près de 70 pays dans le monde entier. ABT reste à ce jour, le plus grand préparateur au monde de véhicules pour les marques Audi, VW, Seat et Škoda.

2002 : La saison commence avec un une-deux à Hockenheim - ABT Sportsline tête du classement DTM pour la première fois. Un pilote ABT se retrouve sur le podium, neuf fois sur dix courses. Laurent Aiello sera l'homme qui aura connu le plus de victoires, la plupart des victoires en qualification et le plus grand nombre de meilleurs tours en course. C'est un champion et un rêve qui se réalise pour l'équipe privé d'ABT Sportsline, après avoir battu Mercedes-Benz et Opel.

2004 : le championnat DTM est gagné par l'équipe d'ABT. Un des pilotes de l'équipe aura marqué à chaque course et seulement trois fois il n'aura pas terminé parmi les trois premiers. C'est ce que nous appelons être stable pour l'équipe ABT

2007 : Mattias Ekström a remporté la première course, à Hockenheim, tout en restant toujours dans le peloton de tête. La Team Audi Sport Abt Sportsline a également gagné l'épreuve par équipe.

2009 : Le hat-trick - 3 victoires consécutives : Timo Scheider continue de triompher et gagne encore une fois, le championnat. Pour ABT, c'est le troisième titre en DTM avec une année particulièrement réussie.

2009 : L'année d'un autre titre: L'ADAC GT Masters est la compétition idéale pour Christian Abt. L'ancien pilote de DTM, pilote de la fameuse Audi R8 réalise une superbe performance à 42 ans.

2009 : De victoire en victoire. Christian Abt termine sa carrière de pilote, Daniel commence la sienne. Le fils du directeur général Hans-Jürgen Abt de ABT Sportsline remporte le Masters ADAC Formel avant même d'avoir eu ses 17 ans: Un autre triomphe à la fin d'une année qui a été parfaite en tout point de vue.

2010 : Daniel Abt est promu et montre encore une fois ce qu'il est capable de faire. Il finit deuxième du classement général.

2010 : Alors que la victoire échappe à la seule équipe d'ABT Spotsline. Daniel Abt «jeune et sauvage» montre une excellente performance en ADAC GT Masters.

2011 : Le DTM est un duel perpétuel entre Audi et Mercedes-Benz depuis 2006. ABT Sportsline a conclu cette époque avec un autre titre: Mattias Ekström et Mike Rockenfeller ont gagné le championnat par équipe. Les cartes sont à nouveau mélangées pour 2012: BMW entre dans le DTM, tous les constructeurs sont présents. Mattias Ekström et Timo Scheider du Team Audi Sp